PATATES

PATATES

PATATES – Spectacle tout terrain (salle, rue, bibliothèque, bar…) – durée : 50 minutes – à partir de 8 ans.

Derrière des nappes en toile cirée, les pieds de la vieille jeune-fille apparaissent, plantés dans de grosses charentaises à carreaux. Elle vous propose de faire une grande purée… parce que c’est vrai qu’elle a pas souvent de la visite quand même. Pour passer le temps, elle raconte les histoires de sa p’tite vie, qu’elle oublie… Un jeu entre Zouc et Yolande Moreau.
Dans l’spectac elle pèle tout un tas de spécimens du meilleur féculent au monde…Et bin, quand même, c’est pas commun ! Y faut l’dire. Alors, et bin elle le dit. Pis elle voudrait vous raconter sa p’tite vie qu’est quand même rigolote même si pu personne n’en a quequ’chose à faire de sa couenne.

Co-mise en scène et texte : Alexia Duc, Pierre Puech
Jeu : Alexia Duc
Régie : Pierre Puech

Sous ses airs clownesques, PATATES parle de l’abandon et de la solitude… le comique burlesque vacille et danse avec le drame du personnage. Inspiré par ce qu’il restait de mes grand-mères et par ma propre solitude, je veux parler ici de ce fléau contemporain en empoignant les cornes de mes peurs (de nos peurs) les plus profondes : le déclin et l’isolement.

Je vois mes grand-mères se laisser mourir puisqu’elles n’ont plus d’amour, plus de liaison avec le monde. Et moi je perds mon temps sur des sites de rencontre, pour avoir l’illusion de ne pas vivre seule. Ce besoin de se raccrocher à quelque chose quand on n’a plus quelqu’un, je crois qu’il touche beaucoup d’individus, à un moment ou à un autre. Et ce besoin reste souvent tût puisqu’il n’a personne en face.

Dans ce spectacle, je joue sur le fait que je suis une jeune fille qui joue une vieille dame : à 25 ans, que sais-je du déclin ?
PATATES est pourtant bel et bien un spectacle comique : le rire me paraît être le meilleur moyen de s’adresser à un grand nombre de personne. L’humour et la fantaisie adoucissent cette vieille femme rustre, même si petit à petit sa carapace s’effrite pour laisser apparaître un visage fragile, presque enfantin. J’aimerais que le rire de PATATES soit comme un navire qui traverserait une mer d’émotion : toujours présent, mais changeant sans cesse de cap sur le remous de ce qu’il croise.

Les histoires que raconte cette vieille jeune-fille n’ont aucune importance, l’attention est portée sur ce qu’elle vit en les racontant. Je voudrais que la véracité de ce spectacle surgisse dans les petites choses, dans les détails qui lui échappent doucement. Je crois que les détails s’oublient trop vite et pourtant ils s’expriment souvent mieux que leur locuteur.

Alexia Duc

La première forme de PATATES (20 minutes) a été créé par Alexia en septembre 2014 dans le cadre du réseau « Hors lit » : parcours urbain d’événements en appartement, avec l’aide de Thomas Groulade de la Cie Du Chien dans les Dents. Au mois d’avril suivant, alors qu’Alexia se retrouve assistante à la mise en scène de Jérôme Rouger, celui-ci lui propose de présenter PATATES au « Printemps de la Martingale », à la Maison des Trois Quartiers à Poitiers.

En Mars 2016, Alexia a travaillé quelques jours dans la salle culturelle de la Résidence le Voltaire avec Hélène Godet, Éva Bouthier ainsi qu’Éva Foudral, afin de rallonger son spectacle à 40 min.
Puis elle a testé cette nouvelle forme sur le public bordelais : dans la librairie indépendante « la Zone du Dehors », dans le bar « la Tencha » et au sein de la salle culturelle du Voltaire.

C’est à ce moment-là que Laurent Guyot et Jean-Pierre Pacheco (les directeurs du théâtre la Boîte à jouer) proposent d’inclure PATATES dans leur prochaine saison.
Alexia décide avant ça de mettre PATATES à l’épreuve de la rue en allant le jouer à la fête de la Broche, à la maison Broche à Lusseray (79) puis au Festival International de Théâtre de rue d’Aurillac, accompagné par pour la première fois par Pierre Puech.

Après une semaine de travail avec son nouvel acolyte, Alexia a présenté un spectacle d’une heure au public du théâtre de la Boîte à Jouer en octobre 2016, et ce pendant 10 représentations.

En 2017, pour la nouvelle édition du Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac, accompagnée par Pierre Puech et Julie Cabaret, stagiaire, Alexia a présenté une version très « rue » de son spectacle.

En novembre de cette même année, Alexia a joué PATATES dans le cadre d’une soirée ayant pour thème l’alimentation solidaire organisée pour les Apéros d’Origines Contrôlées au Marché des Douves de Bordeaux.

La compagnie présentait PATATES à la 15e édition de la Foire des Grenouilles à St-Geniès-de-Fontedit (34) en mai 2018.

En juillet 2018, la vieille jeune fille montrait le bout de son nez au bistrot « La Laiterie » de Talence.

En août 2018, on a retrouvé PATATES pour la nouvelle édition du Fest’Arts de Libourne ainsi qu’au Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac en coopération avec la Couroucoucou !

En septembre puis en décembre 2018, la vieille jeune fille s’est dévoilée à la bibliothèque de Bordeaux Lac !

En mai 2019, Alexia se remet à la purée au centre multimédia de Neuvic (24).

Pour la tournée d’été, on fait chauffer les économes à Granville (50) pour le festival Sortie de bain le 5 et 6 juillet 2019, à Chalon (71) pour le festival Chalon dans la rue du 24 au 28 juillet puis du 21 au 24 août pour le festival International de théâtre de rue d’Aurillac (15).

Sam. 12 octobre

Pour les 90 ans de la MRJC, à la salle des fêtes de Noirterre (79)

Du 21 au 24 août 2019

Festival d'Aurillac